Forever

Royaume-Uni, 01 janvier 1998

Rongé par le chagrin après la mort de sa fiancée, un photographe se rend dans le petit village Burkinwell où des fées auraient été aperçues... Il s'acharne à démasquer l'imposture... Inspiré de l'histoire de deux petites filles du Yorkshire qui avaient pris des photos de fées, authentifiées par sir Arthur Conan Doyle en personne.

thème spirite évoqué : manifestations d’Esprits

Critique

Voici un autre film qui traite de l’apparition de fées. On parle peu du phénomène, il sert juste de support pour l’histoire éperdue du héros. On y rajoute de l’hallucination, on finit par se perdre un peu au sens donné et au bon sens du héros.

Note du centre : 1 / 6

Réflexion spirituelle

Lien avec le livre des Esprits d’Allan Kardec, chapitre 1, Echelle spirite :

« 103. Neuvième classe. Esprits légers. Ils sont ignorants, malins, inconséquents et moqueurs. Ils se mêlent de tout, répondent à tout, sans se soucier de la vérité. Ils se plaisent à causer de petites peines et de petites joies, à faire des tracasseries, à induire malicieusement en erreur par des mystifications et des espiègleries. A cette classe appartiennent les Esprits vulgairement désignés sous les noms de follets, lutins, gnomes, farfadets. Ils sont sous la dépendance des Esprits supérieurs, qui les emploient souvent comme nous le faisons des serviteurs. »