L'action des guides spirituels

le .

L'action des guides spirituels

Ce mois-ci, nous vous présentons une conférence sur L'action des guides spirituels. Anita Becquerel, la présidente de l'Association Parisienne d’Études Spirites, nous a fait le plaisir de venir dans notre centre de Bron, le 28 février dernier, afin de nous parler de l'action des guides spirituels, notamment dans un centre spirite lors des réunions publiques et des séances médiumniques. C'est devant une salle comble et avec le doux accent ensoleillé de son Brésil natal que cette médium auditive et visuelle nous a fait part de son expérience riche des 22 années passées à l'APES, son centre spirite parisien.

Ses premières manifestations

Anita BecquerelEn se basant sur l'ouvrage Dans les domaines de la Médiumnité de Francisco Candido Xavier (Chico) mais aussi sur Le Livre des Médiums et sur Les instructions pratiques sur les manifestations spirites d'Allan Kardec et en illustrant, par ailleurs, ses propos de dessins fort explicites, Anita a su toucher aussi bien le néophyte que le spirite plus avancé. Les nombreuses questions, à la fin de la conférence, prouvaient l'intérêt qu'elle avait su éveiller avec son sujet et c'est avec beaucoup de patience, de douceur et d'humour qu'elle a su s'adapter aux différents niveaux d'interrogation afin que chacun puisse repartir avec le sentiment d'avoir avancé dans sa compréhension des phénomènes spirites.
Après avoir pris soin de préciser que la médiumnité que nous faisons dans les centres spirites est d'abord au service des frères, Anita se sert du Livre des Médiums pour expliquer, par des études de cas, comment fonctionne un centre spirite et quel est l'intérêt de faire des séances. En tant qu'incarnés, nous sommes toujours aidés par des désincarnés, même sans rien faire. En prendre conscience, c'est faciliter l’interaction qui peut exister entre nos deux mondes.
Le livre Dans les domaines de la Médiumnité sur lequel s'appuie Anita a été écrit dans les années 1940 et peut donc, pour certains, être un peu difficile à lire par rapport à un roman contemporain mais les propos qui y sont relatés restent d'une grande actualité. On y voit l'Esprit André Luiz focaliser ses observations sur un groupe de médiums dont les facultés médiumniques sont régulièrement mises en œuvre suivant le fondement de l'éthique spirite. Il observe les différences chez chaque médium, que ce soit dans les différentes médiumnités comme dans le comportement ou dans les pensées. André Luiz souhaite, à ce moment-là, approfondir ses connaissances sur la médiumnité relative au monde terrestre car il a le profond désir d'aider ses frères incarnés à développer leur médiumnité.
Si, comme nous l'avons déjà vu, l'échange est continuel entre le monde spirituel et le monde matériel, il se révèle beaucoup plus intense dans un centre spirite qui devient alors un véritable lieu d'échange. Pour se faire, le centre est entouré d'une sorte de barrière invisible qui ne laisse passer que les Esprits voulus. Le monde matériel est régi par des lois physiques reconnues par la science. Le monde spirituel est régi par d'autres lois, ignorées par la science, qui lui permettent d'entrer en contact avec le monde matériel. A la frontière de ces deux mondes, l'homme peut découvrir des possibilités infinies.

Instruction et charité envers tous

sujet169 conferenceBEn même temps que le public incarné, les membres de l'équipe spirituelle et les médiums du centre spirite accueillent de nombreux Esprits souffrants et perturbés. Il faut bien comprendre que chaque médium emmène déjà, avec lui, des Esprits qui ont des préoccupations proches des siennes (comme par exemple pour un proche, conjoint ou enfant, qui traverserait une phase difficile). Ces Esprits arrivent survoltés, proférant des phrases décousues ou des exclamations peu édifiantes. Mais, quand ils sont atteints par les émanations spirituelles du centre, ils se taisent et le travail avec eux peut alors commencer. Parmi les désincarnés, parents, amis ou adversaires qui accompagnent les incarnés, il y a donc des âmes en pleine confusion mentale. Lorsque des personnes viennent dans une réunion spirite, elles recentrent leur attention sur le thème de l'exposé. La liaison mentale, entre eux et les Esprits qui les ont accompagnés, va alors s'affaiblir. Ces Esprits sont alors comme « expulsés » de leur maison. Ceux qui sont rebelles voudront fuir ce lieu de prières mais ils garderont quand même, au fond d'eux, cette notion de confort ressenti. D'autres voudront comprendre ce nouvel état qu'ils découvrent et chercheront à en savoir plus. Ce sont des Esprits qui sont mûrs pour une séance médiumnique...
La parole jour un rôle significatif dans les constructions mentales de l'Esprit. Il ne faut pas perdre de vue que le discours a toujours pour objectif l'élévation morale des participants. Il offre alors une ambiance propice à l'ascension spirituelle autant pour les incarnés qui assistent avec sincérité et attention à la séance ou à la conférence que pour les désincarnés qui aspirent à s'améliorer. Tous les centres spirites, dans leurs actions publiques, sont remplis d'Esprits nécessiteux assoiffés de réconfort.

Action des guides dans les réunions publiques

sujet169 salleCLes Esprits souffrants sont amenés par l'équipe spirituelle qui prépare les fluides autour de la table. Si le médium ne vient pas, sans prévenir, l'équipe devra, en dernière minute, redistribuer les fluides autrement. Peu avant le début, le guide spirituel se place derrière le médium coordinateur (ou le président). Il pose sa main sur le front du coordinateur en ayant pris soin de diminuer son intensité vibratoire. Au moment de la prière d'ouverture, le guide émet des rayons fluidiques qui vont envelopper le médium coordinateur d'une lumière particulière. De cette lumière, partent d'autres fils lumineux qui vont relier les médiums entre eux autour de la table. Ces rayons atteignent le corps physique du coordinateur par les pores. Cette émission s'appuie sur les centres de force du périsprit du coordinateur pour atteindre immédiatement leur centre glandulaire, leur système et plexus nerveux.. Une fois la juxtaposition établie, l'ensemble rayonne comme une sphère de lumière offrant à chaque médium la possibilité d'en bénéficier. La séance suit son cours avec les manifestations des Esprits souffrants. Les Esprits s'approchent des médiums ce qui permet au coordinateur de débuter un dialogue de raisonnement. Le médium somnambule va chercher dans le plan astral.
A l'approche de la fin de la séance, le guide procède à la fluidification de l'eau puis des instructions finales sont données par le guide. La prière de clôture permet aux médiums en recueillement de restaurer leurs forces. Les Esprits souffrants qui sont encore dans la salle reçoivent alors des vibrations d'aide. L'Esprit est ainsi accueilli, consolé, instruit.

 

sujet169 salleE