Le temps de la lecture

le .

le temps de la lecture

Ce mois-ci, nous vous présentons le temps de la lecture… Avec l’arrivée des beaux jours et des vacances, pour certains, c’est le synonyme de repos et de lecture. Pour ceux qui aiment les romans, nous avons recherché quelques titres parmi nos auteurs français ou étrangers qui aiment à évoquer la vie dans l’au-delà. Ce ne sont pas des livres dictés par des Esprits, ni d’anciens ouvrages écrits par des spirites mais des livres contemporains qui déploient une forme de spiritualité.

Au-delà des limbes de Mélanie Baranger

sujet183 limbesAIl est sorti en 2016.
Résumé du livre : « On ne prévoit jamais la date de sa mort. On peut y penser, souvent, on peut en avoir peur parfois, mais personne ne sait quand elle viendra nous chercher. Ambre, une jeune étudiante de 21 ans, plonge dans un long coma à la suite d’un terrible accident, mais ce qu’elle découvre alors va changer sa vie à jamais. La mort n’est pas une fin… et si elle lui permettait de prendre conscience des esprits autour d’elle ? Et plus encore, de celui pour qui son âme était destinée ? »
Extrait : « Je m'appelle Ambre Thomas. J'ai vingt et un ans. Je vais mourir et mon histoire commence ici. Personne n'est préparé à un tel choc. Nous n'imaginons pas que cela puisse un jour nous arriver. Nous observons de loin ces événements à la télévision. Nous compatissons à la douleur des gens. On est triste, parfois nous pleurons. Mais cela n'est pas comparable à la souffrance que nous éprouvons quand cela nous frappe de plein fouet : la colère, la frustration, l'incompréhension. »

 

 

 

Les brumes de l’apparence de Frédérique Deghelt

sujet183 apparencesBCet ouvrage est sorti en 2015.
En voici le résumé : « À l'occasion d'un héritage, une parisienne dont la vie bourgeoise ne souffre aucune remise en question se révèle médium, à l'aube de ses quarante ans. Cette faculté, d'abord violemment refusée, va bouleverser sa vie et l'obliger à reconsidérer son existence. »
Extrait : « Je repense à la lettre reçue par ma tante. Au passage de la Bible que nous avons lu avec Jean-Pierre, "Quant à un homme ou à une femme en qui il y a un esprit de médium ou un esprit de prédiction, ils doivent absolument être mis à mort."
Richard me lit un passage d'un de ses livres ouverts sur la table. Au début du 19ème siècle, les certitudes des plus grands médecins internationaux furent mises à rude épreuve. Une médium, Mme Leonore Piper de Boston, fut placée sous contrôle, surveillée par la société de recherche psychique qui voulait prouver qu'elle trichait ou détenait des informations préalables. Elle entrait en contact avec des personnes décédées, donnant des informations précises qu'elle ne pouvait détenir, adressant des messages, lisant le passé de personnes qui étaient à des kilomètres de là. Les cas furent si nombreux où il fut impossible de la discréditer que ceux-là mêmes qui avaient juré de prouver qu'il y avait fraude échouèrent dans toutes leurs tentatives et durent accréditer l'existence de l'après-vie. Ces réunions organisées sur de longs mois étaient si impressionnantes que les plus acharnés devinrent des témoins scientifiques, humiliés et vaincus, mais assez honnêtes pour défendre la véracité de ces phénomènes. Il y avait là un prix Nobel, le professeur Richet, un professeur de logique et d'éthique, des sceptiques obstinés qui ont fait amende honorable et qui sont allés jusqu'à écrire des ouvrages sur ce qu'ils avaient eux-mêmes dénigré, puis vérifié.
- Malgré tout ça, comme vous me l'avez fait remarquer il y a deux minutes, encore aujourd'hui on ignore que le gouvernement britannique a reconnu des matérialisations comme authentiques. Les militaires, les services secrets de tous les pays sont de grands utilisateurs de nos qualités de médium. Cela ne les a pas empêchés de se conduire comme ceux qui brûlaient les sorcières autrefois. On a par exemple emprisonné Hélène Duncan en l'accusant de médiumnité, sous prétexte qu'elle avait révélé à une mère que son fils marin avait coulé à bord d'un navire de guerre dont la marine avait caché la disparition. »

Les Thanatonautes, tome 3 : Le temps des professionnels de Bernard Weber

sujet183 thanatonautesDIl s’agit d’une bd, elle est sortie en 2014.
Résumé : « Poussés par le président Lucinder, les thanatonautes parviennent finalement à percer le secret de la pesée des âmes et de la réincarnation. Mais cette fabuleuse révélation provoque soudain auprès de la population un dangereux fatalisme. En effet, à quoi bon entreprendre quoi que ce soit puisque nos vies antérieures ont déjà défini notre karma ? Pourquoi accomplir des efforts si notre destinée est déjà écrite là-haut ? »
Ce troisième et dernier volume est l’adaptation en BD des écrits de Bernard Werber ; une aventure métaphysique, entre science et philosophie, un récit épique, drôle et humain, pour un voyage au-delà des frontières de notre imagination.

 

 

 

 

 

 

 
Esprits t1 et t2 de Justine Deffontis et Anthony Michel

sujet183 esprit t1FIls sont sortis en 2013 et 2014.
Résumé : « A la suite de divers manifestations comme des bruits, une jeune étudiante découvre sa médiumnité. Avec une amie, elle va à la rencontre d’un centre spirite pour comprendre ce qui se passe en elle et autour d’elle. L’histoire se déroule à Lyon et il a pour fond de toile une belle histoire d’amour. »
Extrait : « Emma n’allait pas passer une nuit avec ce sommeil solide et linéaire, tant souhaité à la veille d’une reprise d’étude de travail. En effet, la jeune fille brune se réveilla en pleine nuit. Elle était sur le ventre. Et progressivement, son coeur se mit à battre bien plus rapidement. Pourtant, Emma n’avait ni chaud, ni froid, la fin de l’été permettant d’avoir en particulier des nuits douces. D’ailleurs, l’étudiante n’était pas tant couverte que cela. Elle prit conscience des palpitations de son coeur et ne voyait pas pourquoi celui-ci s’emballait de cette façon. Emma ne se posait pas, cela dit, davantage de questions. Elle venait de se réveiller, prêtre à s’endormir à nouveau. Il ne fallait pas que son sommeil soit rompu trop longtemps en raison de la journée qui l’attendait.
Finalement, la jeune fille se rendormit vite. Toutefois, son sommeil n’était pas profond. Puis elle sentit une présence. »

 

 

sujet183 esprit t2EExtrait : « - Non, réveillez-moi. C’est impossible ! hurlait Théo. Je suis bien là, regardez-moi ! Je ne suis pas allongé sur ce lit, ce n’est pas moi, regardez !
Philippe s’était approché du lit et avait posé sa main sur la joue de son fils. Observant le visage livide qui était le sien, Théo balbutia :
- Je suis mort ?
Essayant de se calmer un peu et malgré son importante douleur à la tête, il réfléchit :
- Si j’étais mort, je ne serai pas là…
Théo examina son corps et remarqua une chose frappante qu’il avait occulté dans son affolement : son organisme était relié à des appareils. Théo aperçut plus exactement un électro-encéphalogramme et un électrocardiogramme qui montraient qu’il était toujours en vie. Soudain, la porte de la pièce s’ouvrit. Un homme en blouse blanche entra et se présenta. »

 

 

 

Et après de Guillaume Musso

sujet183 apresGIl est sorti en 2011.
En voici le résumé : « A huit ans, Nathan s'est noyé en plongeant dans un lac pour sauver une fillette. Arrêt cardiaque, tunnel de lumière, mort clinique.
Et puis, contre toute attente, de nouveau la vie. Vingt ans plus tard, Nathan est devenu un brillant avocat new-yorkais. Meurtri par son divorce, il s'est barricadé dans son travail. C'est alors qu'un mystérieux médecin fait irruption dans son existence. Il est temps pour lui de découvrir pourquoi il est revenu. »
Extrait : « New York, sommet de l’Empire State Building, 23 heures Nathan, regardez le garçon à l’anorak orange
- Pardon ?
- Regardez le garçon à l’anorak orange
- Bon sang, Garrett, pourquoi voulez-vous que je regarde ?
- Parce qu’il va mourir. Moins d’une minute plus tard, l’adolescent se tire une balle dans la tête.
Et c’est ainsi que Nathan Del Amico, brillant avocat new-yorkais, découvre l’étrange pouvoir de Garrett Goodrich. A la fois choqué et abasourdi, Nathan voudrait chasser cette scène de son esprit… Alors qui est ce Garrett Goodrich ? Un cancérologue chevronné, directeur d’un important centre de soins palliatifs. Il n’a rien d’un illuminé et pourtant il se dit capable de prévoir la mort. Il prétend avoir une « mission » : accompagner ceux qui vont mourir jusqu’aux frontières de l’Autre Monde pour qu’ils quittent la vie en paix avec eux-mêmes. »

Les Voleurs d'âmes, Tome 1 : De Toute mon Âme de Rachel Vincent

sujet183 ame JCe livre est sorti en 2010.
Voici le contenu de l’ouvrage : « Apparemment, Kaylee est une fille comme les autres. Pourtant, depuis quelque temps, elle pressent la mort imminente de jeunes filles de son entourage. Pourquoi ? Et à qui confier ses sombres intuitions sans passer pour folle ? Alors qu’elle se croit désespérément seule, c’est Nash, le garçon qu’elle aime en secret depuis des mois, qui va lui tendre la main et lui révéler que, comme lui, elle est une banshee… »
Extrait : « Bon, ça va te paraître bête, mais je ne sais plus quoi penser. J'ai entendu mon oncle et ma tante se disputer, et ensuite ma tante a appelé mon père en Irlande.
Je ravalai un sanglot, séchais encore quelques larmes sur mes joues avant de poursuivre:
- Nash... Je crois que je suis en train de mourir.
Il y eut un silence à l'autre bout du fil, puis un bruit de moteur au moment où une voiture passa à proximité. Il devait se tenir dans le jardin de Scott.
- Attends, je ne comprends pas.
- Pourquoi penses-tu que tu vas mourir ?
Je pliai en deux mon oreiller de plume tout avachi et m'allongeai en y posant la joue, savourant sa fraîcheur contre mon visage brûlant de pleurs.
- Mon oncle a dit qu'il croyait que j'avais encore du temps devant moi, puis ma tante a expliqué à mon père qu'il devait me dire la vérité pour que je ne m'imagine pas j'étais folle. Je crois que j'ai une tumeur au cerveau.
- Kaylee, tu as sûrement mal compris. Ne tire pas de conclusions hâtives de ce que tu as entendu. Il doit y avoir quelque chose que tu as loupé.
Il s'interrompit et le bruit de ses pas résonna sur du béton, comme s'il s'était avancé sur le trottoir.
- Qu'est-ce qu'ils ont dit exactement ?
Je me redressai sur mon lit et m'obligeai à inspirer lentement pour tâcher de me calmer. Les mots ne me venaient pas comme il fallait, pas étonnant que Nash n'ait aucune idée de ce que je voulais dire.
- Hum, Tante Val a dit que j'étais une morte en sursis et que je ne devais pas passer le temps qui me restait à me persuader que j'étais folle. Elle dit à mon père qu'il était temps de m'apprendre la vérité
Je me levai et me mis à faire les cent pas sur mon tapis.
- Ca veut bien dire que je suis en train de mourir, non ? Et elle veut qu'il me mette au courant !
- En tout cas, il est évident qu'ils ont quelque chose d'important à t'appendre. Mais je doute sérieusement que tu aies une tumeur au cerveau. Tu ne devrais pas avoir des symptômes ou des trucs comme ça, si tu étais malade ?
Je m'écroulai de nouveau sur la chaise de mon bureau et caressai le pavé tactile de mon ordinateur pour réveiller son écran.
- J'ai regardé sur internet et...
- Tu as cherché des infos sur les tumeurs au cerveau ? Cet après-midi ?
Nash marqua un temps d'arrêt, les pas cessèrent.
- Kaylee, est-ce que c'est à cause de Meredith ?
- Non !
Je repoussais mon bureau d'un geste si violent que ma chaise à roulettes alla cogner contre le lit.
- Je ne suis pas hypocandriaque ! J'essaie juste de comprendre pourquoi ça m'arrive à moi, et aucune autre explication ne tient debout.
Frustrée, je me frottai le visage d'une main et pris une nouvelle inspiration.
- Ils ne pensent pas que je sois cinglée, donc ce n'est pas un problème psychologique.
Et je devais avouer que j'avais accueilli cette nouvelle avec soulagement aussi immense que l'océan pacifique.
- Ca ne peut-être que physique.
- Et tu es persuadée qu'il s'agissait d'un cancer du cerveau...
- Je ne vois pas ce que ça pourrait être d'autre. Il existe une sorte de tumeur au cerveau qui, dans certains cas, ne provoque aucun symptôme. Si ça se trouve, c'est celle-là que j'ai.
- Une seconde..., dit-il comme une bourrasque de vent sifflait sur la ligne. Si je comprends bien tu crois que tu es atteinte d'un cancer parce que tu ne présentes pas de symptômes ? Bon, admettons, je reconnais que mes propos étaient plutôt incohérents. Je fermai les yeux et renversai ma tête contre le dossier de la chaise. »

Les Mystères de Harper Connelly, Tome 1 : Murmures d'Outre-Tombe de Charlaine Harris

sujet183 murmuresIIl est sorti en 2011.
Résumé du livre : « Depuis que j'ai survécu à la foudre, je suis capable de sentir et de revivre les derniers instants des morts. Contrairement aux apparences, cela peut s'avérer utile : on me contacte pour retrouver les personnes disparues... enfin, décédées devrais-je dire. Du coup, j'en ai fait mon métier. C'est sûr, tout le monde n'apprécie pas la façon dont je gagne ma vie mais, puisque je dois vivre avec ce don, autant m'en servir. Tolliver, mon demi-frère, m'accompagne. Un associé dont je ne peux me passer. Aujourd'hui, nous allons à Sarne dans l'espoir de retrouver une adolescente. Dénicher le corps ? Facile ! Mais quitter la ville, c'est une autre affaire ! "
Extrait : « - Vous vous nourrissez des souffrances des autres.
- Pardon ?
Il me fusilla du regard.
- Ils ont du chagrin, ils veulent faire leur deuil. Vous et votre frère vous vous ruez sur eux comme des charognards.
- Pas du tout, ripostais-je avec fermeté. Je trouve le corps. Ils peuvent faire leur deuil. Ils sont soulagés. »

 

 

Radiance, Tome 1 : Ici et Maintenant de Alyson Noël

sujet183 radianceCIl est sorti en 2011.
Voici le résumé : « Après l’accident, Riley Bloom n’a pu se résoudre à suivre ni sa sœur Ever qui regagnait le monde des vivants, ni ses parents qui partaient pour celui des morts. Elle est restée coincée entre les deux, dans un espace indéfini qu’on appelle Ici. Riley y retrouve son chien et peut rendre visite à Ever quand elle le souhaite. Jusqu’au jour où elle est convoquée devant le Conseil qui lui fait remarquer que la vie après la mort ne consiste pas à prendre du bon temps pour l’éternité… On lui assigne donc une fonction, celle de passeur d’âmes, ainsi qu’un étrange guide : Bodhi. Ensemble, ils doivent convaincre les esprits égarés de rejoindre l’autre monde. Leur première mission : un garçon, un Rayonnant, qui hante un château anglais depuis des siècles. Beaucoup de passeurs ont essayé de lui faire traverser le pont, sans succès. Pour y parvenir, Riley va devoir découvrir le secret qui l’étouffe et affronter ses plus grandes peurs.
Extrait : « La plupart des gens pensent que la mort signifie la fin. La fin de toute vie, de son bon moment... bref, de presque tout. Mais ces personnes se trompent. Complètement. J’en sais quelque chose. Je suis morte il y a presque un an… Le sourire aux lèvres, je me suis lancée en devinant instinctivement le chemin. De temps en temps, je regardais en contrebas tout en traversant en nuage, consciente que comme tous ces gens qui couraient çà et là sur Terre, j'étais moi aussi attendue quelque part.»

 

Radiance, Tome 2 : Éclat d’Alyson Noël

sujet183 radianceHIl est sorti en 2011.
Voici le résumé : Voguant entre le monde des vivants et celui des morts, Riley fait la connaissance de Rebecca, un jeune fantôme, qui ne se montre pas sous son vrai jour. Autrefois fille d’un riche planteur, Rebecca continue d’en vouloir aux esclaves qui l’ont tuée lors d’une révolte en 1733. De rage, elle s’en prend aux fantômes de ceux d’entre eux qui ont péri avec elle et les emprisonne dans leurs pires cauchemars. Face à ce besoin de vengeance insatiable, Riley pourra-t-elle apaiser Rebecca ? Et comment la guider vers la voie du pardon sans se laisser elle-même piéger par ses souvenirs les plus noirs ?
Extrait : « A peine avais-je formulé ma menace que je l'ai entendu. Des pattes martelant le sable dur, des halètements de plus en plus rapides et sonores. Je me suis effondrée sur le sol avec un soupir de soulagement, prête aux grands débordements d'affection qui n'allaient pas tarder. Le brouillard s'est alors brusquement déchiré et, dans la trouée, j'ai vu avec horreur un molosse qui fonçait vers moi. Ce n'était pas Caramel. C'était autre chose qui n'avait rien à voir. Immense, de la taille d'un poney. Avec d'énormes pattes qui bondissaient sur moi. J'ai hurlé, tout en essayant de m'écarter de son chemin. Trop tard ! J'étais trop lente. Impossible d'échapper aux clous acérés de son collier, qui avançait à cent à l'heure. Sans parler de l'éclat menaçant de ses yeux jaunes, un regard incandescent qui me brûlait jusqu'au tréfonds. »