L'essentiel

« L'essentiel n'est pas de beaucoup prier, mais de bien prier. Certaines personnes croient que tout le mérite est dans la longueur de la prière, tandis qu'elles ferment les yeux sur leurs propres défauts. La prière est pour elles une occupation, un emploi du temps mais non une étude d'elles-mêmes. »

Allan Kardec, Le spiritisme à sa plus simple expression

 

Nos pensées

« De la même manière que l'araignée vit au centre de sa toile, l'homme vit submergé par les créations de sa pensée. »

Chico Xavier, Notre pain

L'Esprit Emmanuel explique que l'homme, pensant sans interruption, affecte par sa vibration particulière le monde dans lequel il vit, établissant des liens avec les individus, les circonstances et les endroits. Il édifie ou détruit son monde intime comme il choisit la qualité de ce qu'il cultive dans son champ mental. De la même manière que l'araignée, l'homme s'alimente de ce qu'il a choisi pour sa vie intérieure.

 

Quand le serviteur est prêt

« Quand le disciple est préparé, le Père envoie l'instructeur. Il en va de même en ce qui concerne le travail. Quand le serviteur se trouve prêt, le service apparaît.»

Chico Xavier, Nosso Lar

Ainsi répond l'Esprit Génésio à André Luiz afin qu'il ne s'inquiète pas de l'avenir.

 

Afflictions

« Les afflictions sur la Terre sont les remèdes de l'âme ; elles la sauvent pour l'avenir comme une opération chirurgicale douloureuse sauve la vie d'un malade et lui rend la santé. C'est pourquoi le Christ a dit : "Bienheureux les affligés car ils seront consolés." »

Allan Kardec, Le spiritisme à sa plus simple expression

Ainsi s'exprimait Allan Kardec dans son résumé de l'enseignement des Esprits

 

Les biens intemporels

« L'importance que l'homme attache aux biens temporels est en raison inverse de sa foi dans la vie spirituelle ; c'est le doute sur l'avenir qui le porte à chercher ses joies en ce monde en satisfaisant ses passions, fût-ce aux dépens de son prochain. »

Allan Kardec, Le Spiritisme à sa plus simple expression

Tiré du livret Le Spiritisme à sa plus simple expression d'Allan Kardec