Allan Kardec : Caractère de la Révélation Spirite

Retour à la bibliothèque

Biographie d'Allan Kardec

280x363 Kardec

Allan Kardec, de son vrai nom, Denizard Hippolyte-Léon Rivail, est né le 3 octobre 1804 à Lyon, au 76 rue Sala. Il entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du Livre des Esprits.

Son esprit protecteur lui apprit, par une communication qu’il l’avait connu dans une existence précédente au temps des Druides, il s’appelait alors Allan Kardec. En savoir plus...

Ses ouvrages sont :

  • Le Livre des Esprits (1857)
  • Qu’est-ce que le Spiritisme ? (1859)
  • Le Livre des Médiums (1861)
  • L’Evangile selon le Spiritisme (1864)
  • Le Ciel et l’Enfer (1865)
  • La Genèse, les miracles et les prédictions selon le Spiritisme (1868) 
  • Les Oeuvres Posthumes (recueil de textes inédits et publiés après sa mort)
  • Voyage Spirite en 1862 (Compte-rendus de ses divers voyages en France)

Commentaires du fascicule : Caractère de la Révélation Spirite

Dans ce texte, Allan Kardec cherche à déterminer le sens du mot révélation : "Le caractère essentiel de toute révélation doit être la vérité. Révéler un secret, c'est faire connaître un fait ; si la chose est fausse, ce n'est pas un fait, et par conséquent il n'y a pas révélation."
Il nous démontre que le Spiritisme est une révélation du monde supérieur dans la droite ligne de l'enseignement du Christ : Aimez-vous les uns, les autres.
Il définit ensuite tous les points de cette révélation dont les instigateurs sont les Esprits.


Retour à la bibliothèque