Albert De Schrenck-Notzing : Les Phénomènes Physiques de la Médiumnité

Retour à la bibliothèque

Biographie d'Albert De Schrenck-Notzing

280x363

Il est né à Oldenburg le 18 mai 1862 en Allemagne. Il étudie la médecine à Munich et a son doctorat en 1888. Il se marie avec Gabriele Siegle, fille de l’industriel Siegle. Il aura deux fils.
Il s’oriente vers la psychologie et est le premier psychothérapeute dans le sud de l'Allemagne. Il s’intéresse aussi à l’hypnose et en 1886, il fonde avec Carl Du Prel, la Psychological Society.
En 1889, il rencontre à Paris le professeur Charles Richet avec lequel il collabore. Il publie une étude sur les expériences entreprises ensemble sur la transmission de la pensée. Au fil des ans, il étudie le travail d’Eusapia Palladino, Eva Carrière, Stanislawa Tomczyk, et les frères autrichiens Ruid et Willy Schneider.
Il se désincarne le 12 février 1929. En savoir plus...

Ses ouvrages sont :

  • Une Contribution à l'Utilisation Thérapeutique de l'Hypnose(1888)
  • Phénomènes de Matérialisation (1914)
  • L'Hypnotisme à l'Hôpital de Munich (1917)
  • Les Phénomènes Physiques de la Médiumnité (1920)
  • Phénomènes Physiques de la Médiumnité (1920)
  • Des Expériences de Mouvement à distance (télékinésie) (1924)
  • Questions Fondamentales de la parapsychologie (1932)
  • Le Développement de l'Occultisme à la Parapsychologie Scientifique en Allemagne (1932)

Commentaires du livre : Les Phénomènes Physiques de la Médiumnité

Dans cet ouvrage, le professeur développe les diverses expériences qu'il a entreprise avec des médiums comme Eusapia, Eva Béraud, Willy... "L’ensemble des phénomènes de la médiumnité physique consiste en manifestations perceptibles pour nos sens, en actions et en formations mettent en jeu des énergies vitales et dépassent la limite de l’organisme humain. A notre science actuelle, une telle extériorisation ou transformation de force biopsychiques apparaît inexplicable ou incompréhensible. Morselli, Ochorowicz et Crawford prétendent que le médium, par le contact du corps des assistants (formation de chaîne) possède la faculté d’emprunter à chacun d’eux une partie de son énergie, et de l’attirer à soi ; on pourrait donc parler de créations physio-psychiques collectives."


Retour à la bibliothèque

 

Enregistrer

Enregistrer