Gabriel Delanne : Le Spiritisme devant la Science

Retour à la bibliothèque

Biographie de Gabriel Delanne

280x363 Delanne

François-Marie-Gabriel Delanne naquit à Paris 21, rue du Caire, le 23 mars 1857. Son père Alexandre Delanne était ami d’Allan Kardec, et sa mère était médium écrivain.
En mars 1883, lorsque fut publié le premier numéro de la revue bimensuelle « Le Spiritisme », Gabriel Delanne qui comptait parmi les collaborateurs de cette publication, en devint très vite le rédacteur en chef. Avec son père Alexandre Delanne, il fut un des fondateurs de l’Union Spirite Française.
Très malade, Gabriel Delanne se désincarna le 12 février 1926 en ajoutant : « Souvenez-vous mes amis que Delanne n’a pas peur de la mort. » En savoir plus...

Ses ouvrages sont :

  • Le Spiritisme devant la Science(1885)
  • Le Phénomène Spirite(1896)
  • L’Evolution Animique (1897)
  • Recherches sur la Médiumnité (1898)
  • L'âme est Immortelle (1899)
  • Les Apparitions Matérialisées de Vivants et des Morts, tome I (1909)
  • Les Apparitions Matérialisées des Vivants et des Morts, tome II (1911)
  • La Réincarnation (1924)
  • Ecoutons les Morts (Aucune date connue)

Commentaires du livre : Le Spiritisme devant la Science

Ce livre présente un intérêt considérable par suite des sujets traités. Il paraît en avril 1885 après avoir écrit de nombreux articles dans la revue "Le Spiritisme".
Son livre se divise en cinq parties dont chacune est expliquée avec des exemples. La première partie traite de l'âme, Gabriel Delanne démontre qu'elle est indépendante de la matière.
Dans la seconde partie, il aborde le magnétisme, ainsi que les divers états du somnambulisme jusqu'à l'hypnotisme en appuyant sur les travaux de Charcot.
Dans la troisième partie, il nous apporte les preuves de l'immortalité ainsi que l'historique du spiritisme.
Dans la quatrième partie, il développe largement le concept du périsprit et en explique son rôle. Et dans sa cinquième et dernière partie, il rapporte les différentes formes de médiumnités et de phénomènes médiumniques jusqu'aux apports.
Dans ses conclusions, Gabriel Delanne fait remarquer que jusqu'à l'avènement du spiritisme aucune théorie examinée ne conduisait à la certitude que l'âme soit une entité.
Le spiritisme administre la preuve que l'âme existe bien réellement, qu'elle se manifeste dans toutes les actions de la vie.
Ce livre devrait être lu et relu par tous ceux qui s'intéressent à la question des origines de l'homme, après la lecture préliminaire des ouvrages d'Allan Kardec et Léon Denis.


Retour à la bibliothèque