Allan Kardec : Le Livre des Médiums


Diffusé par www.meslivresaudios.fr
 

Retour à la bibliothèque



Biographie d'Allan Kardec

280x363 Kardec

Allan Kardec, de son vrai nom, Denizard Hippolyte-Léon Rivail, est né le 3 octobre 1804 à Lyon, au 76 rue Sala. Il entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du Livre des Esprits.

Son esprit protecteur lui apprit, par une communication qu’il l’avait connu dans une existence précédente au temps des Druides, il s’appelait alors Allan Kardec. En savoir plus...

Ses ouvrages sont :

  • Le Livre des Esprits (1857)
  • Qu’est-ce que le Spiritisme ? (1859)
  • Le Livre des Médiums (1861)
  • L’Evangile selon le Spiritisme (1864)
  • Le Ciel et l’Enfer (1865)
  • La Genèse, les miracles et les prédictions selon le Spiritisme (1868) 
  • Les Oeuvres Posthumes (recueil de textes inédits et publiés après sa mort)
  • Voyage Spirite en 1862 (Compte-rendus de ses divers voyages en France)

Commentaires du livre : le livre des Médiums

Publié en 1861, Le Livre des Médiums est la suite logique de celui des « Esprits ». Si ce dernier pose les fondements théoriques de la doctrine, par contre, Le Livre des Médiums, comme son nom l'indique, traite des conséquences pratiques de la théorie. Allan Kardec établit toujours un rapport entre l'aspect théorique et l'aspect expérimental. Il nous reste donc plus qu'à suivre en détail la pratique de la faculté médiumnique de certains êtres humains.
Le Livre des Médiums, qui s'occupe justement de cette faculté à la fois naturelle et surnaturelle, comprend deux grandes parties. Dans la première partie, Allan Kardec passe en revue les « Notions préliminaires » du monde spirite : il traite de l'existence des Esprits, du surnaturel et du merveilleux, de la méthode de procéder avec les matérialistes et les sceptiques, pour terminer avec les « systèmes ».
La seconde partie parle « des manifestations spirites » et constitue l'analyse et l'expérimentalité de la méthode spirite de « connaissance » et de « communication » dont le fondement réside dans la faculté médiumnique de l'être humain.


Retour à la bibliothèque